La Moselle également touchée par la rougeole

En Nouvelle Aquitaine, région frappée par une épidémie de rougeole depuis novembre 2017, une femme de 32 ans vient de décéder de la maladie. Ce décès relance la question de la vaccination notamment en Moselle, l’un des départements où la rougeole a le plus frappé en 2017, avec 56 cas déclarés sur les 519 enregistrés au cours de l’année en France.

Alors que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a fixé un taux de couverture vaccinale de 95% à deux ans pour limiter la circulation du virus de la rougeole, en Moselle, ce taux de couverture vaccinale n’est que de 75%. Or, on observe actuellement une circulation active du virus en Allemagne et en Belgique, frontalière avec la Moselle. L’épidémie de 2017 pourrait donc bien revenir en ce début 2018.

La ministre de la Santé invite au rattrapage du vaccin

La ministre de la Santé incite donc au « rattrapage » de la vaccination. « Je demande vraiment aux personnes qui ne sont pas vaccinées ou qui n’ont pas fait vacciner leur enfant de faire un rattrapage parce qu’aujourd’hui, dans certaines régions de France, la couverture est autour de 70%. C’est totalement insuffisant pour empêcher une épidémie d’émerger. »

Pour les jeunes enfants, le vaccin contre la rougeole fait partie des 11 vaccins désormais obligatoires.

A lire aussi :

L‘épidémie de rougeole s’étend

Le retour des maladies disparues

Pour plus de détails, cliquez sur: La Moselle également touchée par la rougeole