Fusillade en Floride à Parkland: la Une du "Daily News" met les États-Unis face à leur inaction pour contrôler les armes

La Une du

ÉTATS-UNIS – Nikolas Cruz, l’auteur de la fusillade qui a fait 17 morts dans un lycée du sud-est de la Floride, était un adolescent amateurs d’armes qui avait été renvoyé de cet établissement pour raisons disciplinaires.

Une situation qui, pour beaucoup, permettait de prédire le drame de ce mercredi 14 février. Et pourtant, rien n’a empêché le jeune homme de se procurer son fusil semi-automatique AR-15 et une grande quantité de munitions.

Elus républicains et policiers n’ont, comme d’habitude, que des prières et peu d’explications à offrir aux proches des 17 personnes abattues de rafales de fusil d’assaut. Un scénario macabre à répétition que dénoncent les démocrates comme une large partie des médias.

La Une du New York Daily News sort particulièrement du lot ce jeudi. Comme vous pouvez le voir ci-dessous, le journal reprend le titre de la série phare du moment outre-Atlantique « This Is Us » (littéralement, « c’est nous ») sur une photo de pistolet pointé vers le lecteur, sur fond noir.

The thing we once called unthinkable has happened nearly 300 times since Sandy Hook. https://t.co/M0s4bqF53G

An early look at Thursday’s front… pic.twitter.com/tZ6sjZC9cy

— New York Daily News (@NYDailyNews) 15 février 2018

Autour du canon de l’arme, s’enroule le sous-titre suivant: 17 morts dans une fusillade dans une école de Floride… un fou avec un accès illimité à des armes de type militaire… 18e fusillade en école en 45 jours… presque la 300e depuis le drame de Newton… le Congrès refuse d’agir… toujours plus d’enfants massacrés… ». Voilà ce que sont les États-Unis, se désole le quotidien.

Dans la nuit de mercredi à jeudi, des élus démocrates faisaient écho à ce sentiment. Le sénateur Chris Murphy, qui avait longuement plaidé pour une réforme de la loi après la tuerie dans l’école primaire de Newton en 2012, déplorait devant ses collègues qu’avec cette nouvelle fusillade « nous sommes responsables d’un niveau d’atrocité de masse qui se déroule dans ce pays et qui ne trouve d’équivalent nulle part ailleurs » (ci-dessous).

Sen. Chris Murphy speaks about Florida school shooting on the Senate floor: « We are responsible for a level of mass atrocity that happens in this country with zero parallel anywhere else. » pic.twitter.com/VLG6tLr284

— NBC News (@NBCNews) 14 février 2018

À voir également sur Le HuffPost:

Lire aussi :

Cet ancien agent du FBI craque en direct après la fusillade

« Il y avait du sang partout dans les couloirs »

Les images de l’évacuation du lycée

Pour suivre les dernières actualités en direct sur Le HuffPost, cliquez ici

Tous les matins, recevez gratuitement la newsletter du HuffPost

Retrouvez-nous sur notre page Facebook

Pour plus de détails, cliquez sur: Fusillade en Floride à Parkland: la Une du "Daily News" met les États-Unis face à leur inaction pour contrôler les armes