Réforme du bac: les ados que vous connaissez essuieront-ils les plâtres?

Les ados que vous connaissez sont-ils concernés par la réforme du bac?

ÉDUCATION – Révolution en vue au lycée. Jean-Michel Blanquer présente ce mercredi 14 février en conseil des ministres sa réforme du baccalauréat. Les contours, évoqués par Emmanuel Macron pendant la campagne présidentielle et qui ressortaient du rapport Mathiot, ont été conservés. En terminale (ou en classe de maturité, si son nouveau nom se confirme), il n’y a aura désormais plus que quatre épreuves, dont une orale.

Même s’il n’était pas obligé, le ministre de l’Education nationale a choisi de mener en parallèle une grande réforme du lycée qui pourrait mettre fin aux traditionnelles filières L, ES et S pour privilégier un tronc commun (dont les matières seront contrôlées par des partiels deux fois par an) et des spécialités qui feront l’objet d’épreuves écrites au printemps.

« Le calendrier est serré, précise une source syndicale. Ces réformes doivent entrer en vigueur dès la rentrée. » Mais tous les élèves ne seront pas concernés de la même façon. Voici un petit guide de survie pour savoir si les adolescents que vous connaissez passerons le nouveau bac.

Pour les élèves de terminale

Pas de panique, la session du bac 2018 n’est pas du tout impactée par les nouvelles annonces. Même pour les plus malchanceux qui louperaient l’examen cette année, les contours de la session 2019 ne seront pas non plus modifiés.

Pour les élèves de première

Pour eux, le bac se passera en 2019. Cette session sera la même qu’en 2018. Pas de changement non plus en 2020 pour ceux qui redoubleraient. Les seuls qui seraient concernés sont ceux qui redoubleraient leur première (ils sont très peu nombreux) et leur terminale. Dans ce cas, il passeraient le bac en 2021 et seraient donc dans la première cuvée de l’examen version Blanquer. Pour eux, qui n’auraient pas passé les partiels pendant leur année de première, un régime dérogatoire serait créé. « Nous savons parfaitement faire, c’est le cas à chaque réforme », explique Philippe Tournier, secrétaire général du SNPDEN-Unsa, un syndicat de chefs d’établissement. « On s’arrange toujours pour que cela ne soit jamais défavorable aux élèves », précise Jean-Rémi Girard, vice-président du Snalc, syndicat d’enseignants

Pour les élèves de seconde

Si leur scolarité se déroule sans accroc, ils ne verront pas les effets de la réforme Blanquer. Ni au bac, ni dans leurs années lycée. Ils seront même, en 2020, les tous derniers bacheliers ancienne version. En cas de redoublement, ils passeront le nouveau bac à partir de 2021. Si le redoublement a lieu en seconde, ils retrouveront les élèves actuellement en troisième et essuieront les plâtres de la réforme du lycée. S’ils font deux premières, ils verront l’essentiel de la réforme du lycée qui concerne les classes de première et de terminale. S’ils redoublent en terminale, ils auront droit à un régime dérogatoire car en première, ils n’auront pas fait les partiels qui compteront pour 20% de la note finale.

Pour les collégiens

Ce sont les élèves de troisième, ceux qui passent le brevet en juin 2018, qui seront les premiers concernés par la réforme Blanquer. Ils passeront le bac en 2021 et seront, en théorie, les premiers élèves à passer « l’oral de maturité » en juin de cette année. Quant à leur scolarité, elle sera bien nouvelle par rapport à celle que vous connaissez. Si la seconde restera semblable, ils ne devraient pas avoir à choisir entre les trois filières L, ES et S pour la rentrée de septembre 2019, mais plutôt entre différents enseignements de spécialités (trois fois quatre heures en première et deux fois six heures en terminale) qui s’ajouteront à un tronc commun de seize heures. Leur scolarité sera aussi émaillée de partiels, sans doute deux par matière du tronc commun en première et en terminale. En mars 2021, ils passeront une épreuve pour leur matière de spécialité tandis qu’en juin, ils auront la philo et l’oral.

À voir également sur Le HuffPost:

Lire aussi :

Le nouveau bac ne comptera plus que quatre épreuves en terminale

Les dates du bac 2018 sont officielles

La classe de terminale pourrait changer de nom et s’appeler…

Pour suivre les dernières actualités en direct sur Le HuffPost, cliquez ici

Tous les matins, recevez gratuitement la newsletter du HuffPost

Retrouvez-nous sur notre page Facebook

Pour plus de détails, cliquez sur: Réforme du bac: les ados que vous connaissez essuieront-ils les plâtres?