Une mission interdisciplinaire pour réfléchir sur les infractions sexuelles sur mineurs

Le groupe d’experts réfléchira notamment à l’instauration d’un âge en-dessous duquel le non-consentement serait présumé. Son avis est attendu le 1er mars.

Pour plus de détails, cliquez sur: Une mission interdisciplinaire pour réfléchir sur les infractions sexuelles sur mineurs