Mickaël Prost : « Il faut des parcours à la vocation scientifique clairement assumée »

Dans une tribune au « Monde », le président de l’Union des professeurs de classes préparatoires scientifiques estime que si le rapport Mathiot va dans le bon sens, le regroupement des matières scientifiques ne doit pas conduire à une diminution du nombre d’heures qui leur sont consacrées

Pour plus de détails, cliquez sur: Mickaël Prost : « Il faut des parcours à la vocation scientifique clairement assumée »