Le crash aérien de Moscou "apparemment" dû au givrage de sondes Pitot

Le crash d’un avion de ligne dimanche près de Moscou serait dû au givrage de sondes de vitesse Pitot, qui aurait pu entraîner un décrochage de l’appareil.

Pour plus de détails, cliquez sur: Le crash aérien de Moscou "apparemment" dû au givrage de sondes Pitot