JO d'hiver: Un Japonais premier cas de dopage à Pyeongchang

Kei Sato, à gauche, lors d'une compétition organisée en Autriche en 2012.

JO D’HIVER – Le patineur de vitesse japonais Kei Sato a été contrôlé positif, annonce mardi 13 février l’agence de presse japonaise Kyodo, ce qui ferait de lui le premier cas de dopage des JO d’hiver de Pyeongchang.

Le sportif japonais aurait été pris lors d’un contrôle hors-compétition, précise Kyodo, citant plusieurs sources anonymes. Sato, 21 ans, a participé samedi au 1500m et est prévu comme remplaçant sur le relais 5.000 m messieurs, ce mardi.

Il pourrait devenir le premier Japonais pris pour dopage à des Jeux olympiques d’hiver.

Plus d’informations à suivre…

À voir également sur Le HuffPost:

Lire aussi :

Organiser les JO d’hiver en Asie est-il risqué?

Martin Fourcade égale Jean-Claude Killy en remportant son troisième titre olympique

Ses commentaires décapants vont changer votre vision des JO d’hiver

Pour suivre les dernières actualités en direct sur Le HuffPost, cliquez ici

Tous les matins, recevez gratuitement la newsletter du HuffPost

Retrouvez-nous sur notre page Facebook

Pour plus de détails, cliquez sur: JO d'hiver: Un Japonais premier cas de dopage à Pyeongchang