Fashion Week de New York: Desmond Napoles, "drag kid" de 10 ans, a éclipsé tout le monde sur le podium

Fashion Week de New York: Desmond Napoles,

MODE – Tout de noir vêtu, une collerette blanche, les ongles longs et vernis, la chevelure gris métallique, le visage parsemé de rose et de paillettes… C’est ainsi que Desmond Napoles, alias « Desmond is Amazing » (« Desmond est génial », en toute modestie) a foulé le podium lors de la Fashion Week de New York dimanche 11 février.

Du haut de ses 10 ans, celui qui se dit -entre autres- « défenseur des droits LGBTQ » a enflammé le défilé Gypsy Sport, dans un look pensé par le créateur Rio Uribe.

Desmond Napoles est d’abord repéré lors de la Gay Pride de New York en 2015. Il est propulsé sur le devant de la scène en septembre dernier lors de la cérémonie d’ouverture du DragCon (la convention annuelle de drag queens), organisée par l’Américain RuPaul, figure emblématique des drag dans les années 1990, comme le rappelle Vogue.

Petit déjà, le garçon s’amusait à se déguiser avec tout ce qui lui passait par la main: des draps, des serviettes, les t-shirt de sa mère… À l’âge de six ans, il a ressenti une joie immense lorsqu’il a reçu en cadeau le costume d’Elsa, du dessin animé « La Reine des Neiges », à Halloween.

Après cela, il a commencé à réclamer des costumes de princesse à ses parents pendant leurs séances de shopping. Ces derniers l’ont laissé « explorer » et semblent d’un grand soutien au quotidien, comme on peut le lire sur le site internet du « kid ».

Chaque cliché posté sur les réseaux sociaux s’accompagne de la même légende, dans laquelle le garçon originaire de New York se présente. Il explique notamment être un « drag kid » (que l’on peut traduire par « enfant travesti »), « un jeune garçon franc et ouvertement gay », et dit arborer un « look androgyne ».

Le petit porte-parole de la communauté LGBTQI confie être particulièrement inspiré par des artistes comme Andy Warhol et Keith Haring, ou les créateurs John Galliano et Comme Des Garçons.

Il est également porteur du projet « Haus of Amazing », la première et unique « drag house », un lieu « positif et sûr » dédié aux enfants drag queens.

Le garçon porte en permanence un message de tolérance. « Chacun devrait pouvoir danser, chanter, ou s’habiller comme il le veut. Vous pouvez vous exprimer de toutes les façons possibles, écrit-il sur son site. Peu importe que vous aimiez le jazz ou le rap, les robes ou les pantalons. Il suffit d’être vous-même ».

« Reste toujours toi-même », une phrase dont Desmond Napoles a d’ailleurs fait sa devise.

À voir également sur Le HuffPost:

Lire aussi :

Les vagins à l’honneur dans ce défilé de la semaine de la mode à New York

À la New York Fashion Week, le détail féministe du défilé Tom Ford

Gillian Anderson, la Scully de « X-Files », pose nue pour la bonne cause

Pour suivre les dernières actualités sur Le HuffPost C’est La Vie, cliquez ici

Deux fois par semaine, recevez la newsletter du HuffPost C’est La Vie

Retrouvez-nous sur notre page Facebook

Pour plus de détails, cliquez sur: Fashion Week de New York: Desmond Napoles, "drag kid" de 10 ans, a éclipsé tout le monde sur le podium