Epilepsie : identifier en moins d'une heure les zones d'apparition des crises

Près de 30% des patients épileptiques sont résistants à la pharmacothérapie, mais ils peuvent enlever leurs zones d’apparition des crises par une intervention chirurgicale. Cette opération n’est possible qu’après avoir pu localiser très précisément cette zone. Les chercheurs de l’Université de Houston aux Etats-Unis ont développé un système de localisation en temps record qui constitue un progrès considérable pour ce type d’opération, selon les résultats d’une étude publiée dans la revue médicale.

Les chercheurs de l’Université de Houston aux Etats-Unis ont analysé les ondes cérébrales oscillantes et ont localisé la zone d’apparition des crises d’épilepsie en 1 heure seulement. Les procédés de traitement actuels pour la détection de la zone ne sont efficaces qu’après une surveillance prolongée à l’hôpital pendant 10 jours en moyenne. « Nous avons observé que les oscillations à haute fréquence dans la zone des crises (SOZ : seizure onset zone) forment des motifs aléatoires et répétitifs qui permettent d’identifier leur source précise », explique le Pr Nuri Ince.

Cette zone découverte est cruciale, car elle permet de faire la différence entre les oscillations à haute fréquence d’une crise et celles couramment constatées dans un fonctionnement normal. Les chercheurs ont pu les identifier de manière précise alors que les « normales » et « anormales » sont souvent très proches les unes des autres, et le chevauchement entre oscillations physiologiques et pathologiques est quasiment indiscernable.

Deux ans après cette découverte, les scientifiques ont élaboré un algorithme capable d’identifier la source des crises. « Nous avons eu la chair de poule quand nous y sommes parvenus, car l’algorithme permettait non seulement de localiser l’emplacement rapidement, mais pouvait nous aider à mieux comprendre l’étiologie des crises », a déclaré le Pr Nuri Ince.

A lire aussi:

Le cannabidiol efficace contre les crises d’épilepsie

Epilepsie : un Sommet national demande une meilleure prise en charge

Epileptic man à l’assaut de YouTube pour sensibiliser à l’épilepsie

Pour plus de détails, cliquez sur: Epilepsie : identifier en moins d'une heure les zones d'apparition des crises