Bataille pour la présidence d’Engie : coups bas, sexisme et boules puantes

En mai, Jean-Pierre Clamadieu remplacera Gérard Mestrallet à la tête de l’énergéticien français. Isabelle Kocher, qui visait le poste, officiera à ses côtés.

Pour plus de détails, cliquez sur: Bataille pour la présidence d’Engie : coups bas, sexisme et boules puantes