Affaire Barbereau : le « kompromat », technique préférée des services secrets russes

« Kompromat ». Le nom évoque une pratique secrète des années les plus tendues de la Guerre froide. Ça tombe bien : c’est exactement ça. Sauf qu’elle a encore cours aujourd’hui. De retour en France mercredi…

Pour plus de détails, cliquez sur: Affaire Barbereau : le « kompromat », technique préférée des services secrets russes