Menaces de mort contre Charlie Hebdo : pourquoi traquer les auteurs est impossible

Menace de mort matérialisée par écrit : trois ans d’emprisonnement, 45 000 euros d’amende. Apologie publique d’un acte de terrorisme via Internet : sept ans d’emprisonnement, 100 000 euros d’amende. Voilà,…

Pour plus de détails, cliquez sur: Menaces de mort contre Charlie Hebdo : pourquoi traquer les auteurs est impossible