Le stérilet protégerait du cancer du col de l'utérus

Le stérilet protégerait les femmes du cancer du col de l’utérus, selon les résultats d’une étude publiée dans la revue médicale Obstetrics & Gynecology. Chaque année en France, on compte environ 3000 nouveaux cas de cancer du col de l’utérus et plus de 1000 décès.

Les chercheurs de l’université de Californie du Sud aux Etats-Unis ont réalisé une méta-analyse pour comprendre le lien entre l’utilisation d’un stérilet et le cancer du col de l’utérus. Ils ont analysé les données médicales de 16 études effectuées avec plus de 12 000 femmes à travers le monde.

Les conclusions de l’étude ont montré que le port d’un dispositif intra-utérin (DIU) réduit d’un tiers le risque de développer un cancer du col de l’utérus, 3ème cancer en termes d’incidence chez la femme.

Les résultats de ces recherches ont révélé l’éventualité que ce contraceptif stimule une réponse du système immunitaire qui participerait à combattre des infections responsables du cancer provoquées par des papillomavirus humains (HPV).

« Nous avons été vraiment surpris par l’ampleur de la réduction du risque », explique Victoria Cortessis, professeure adjointe de médecine clinique préventive à l’université de Californie du Sud et l’une des principales co-auteures.

De nouvelles recherches sont nécessaires pour confirmer ce lien et établir cette protection.

A lire aussi:

Stérilet : les pathologies qui compromettent son utilisation

Le stérilet, avantages et inconvénients

Contraception: le stérilet en 5 questions

Pour plus de détails, cliquez sur: Le stérilet protégerait du cancer du col de l'utérus