« Définir le prix payé à l’agriculteur à partir du coût de production soulève de grandes difficultés »

Dans une tribune au « Monde », Stéphane Caprice, professeur à TSE et chercheur à l’INRA, décrypte les annonces d’Emmanuel Macron à l’issue des Etats généraux de l’alimentation.

Pour plus de détails, cliquez sur: « Définir le prix payé à l’agriculteur à partir du coût de production soulève de grandes difficultés »