Pas assez de médecins scolaires dans les écoles françaises

En France, chaque établissement scolaire (école maternelle, école primaire, collège, lycée) doit posséder dans ses locaux un service de médecine scolaire assuré par des professionnels de santé spécialisés. Cette équipe est constituée de médecins scolaires (désormais appelés « médecins de l’Éducation nationale »), d’infirmières, de secrétaires médico-scolaires et d’assistantes sociales qui font partie intégrante de l’équipe éducative de l’établissement.

Problème : la France fait actuellement face à une pénurie de médecins scolaires. C’est l’Académie de médecine qui tire la sonnette d’alarme : en juin 2016, il n’y avait « que » 1035 médecins scolaires sur le territoire national, ce qui correspond à une perte d’environ – 20 % par rapport à l’année 2008. Selon les régions, le taux d’encadrement varie entre 2000 élèves par médecin scolaire… et 46 000 élèves pour un seul médecin de l’Éducation nationale.

Les enfants issus des milieux défavorisés sont les plus pénalisés

D’après l’Académie de médecine, « les visites médicales des enfants scolarisés ne sont plus assurées régulièrement » : ainsi, entre 2015 et 2016, 1 enfant de 6 ans sur 2 seulement aurait bénéficié d’un dépistage infirmier ou d’un examen médical. Par ailleurs, « selon les départements, ces chiffres varient de 0 à 90 % » ajoutent les spécialistes, qui soulignent la pénalisation des élèves issus de milieux défavorisés.

Le rôle du médecin scolaire est pourtant essentiel au sein de l’établissement : c’est notamment lui qui va identifier les élèves souffrant de troubles du développement, du langage ou de l’apprentissage, proposer des mesures d’intégration pour les élèves souffrant d’un handicap ou d’une maladie chronique (asthme, diabète, allergies…) ou encore organiser des actions de prévention liées à certaines thématiques (puberté, sexualité, maltraitance, tabagisme…).

Source

À lire aussi :

Commencer l’école à 8h30 serait mauvais pour la santé mentale

Le harcèlement scolaire favorise les maladies chroniques

Manque d’hygiène, insécurité… Les toilettes à l’école rebutent les élèves

Pour plus de détails, cliquez sur: Pas assez de médecins scolaires dans les écoles françaises