Françoise Héritier : « Il faut anéantir l’idée d’un désir masculin irrépressible »

L’ethnologue et anthropologue n’a cessé de déconstruire les idées reçues sur le masculin et le féminin. Pour « La Matinale du Monde », à l’occasion de la parution de son nouveau livre « Au gré des jours », elle se confie sur son long parcours.

Pour plus de détails, cliquez sur: Françoise Héritier : « Il faut anéantir l’idée d’un désir masculin irrépressible »