Harcèlement sexuel : « Les mœurs une fois encore précèdent le judiciaire »

Du procès d’Aix à l’affaire DSK, l’historien Georges Vigarello, dans une tribune au « Monde », retrace les étapes qui ont permis de mieux sanctionner les violences sexuelles. Mais la législation ne suffit plus lorsqu’elle doit désigner des actes qui, hors de toute répétition, heurtent jusqu’à l’intime.

Pour plus de détails, cliquez sur: Harcèlement sexuel : « Les mœurs une fois encore précèdent le judiciaire »