Grossesse : les oméga 3 contre l'asthme

Les enfants dont les mères consomment des acides gras oméga-3 à forte dose pendant le troisième trimestre de la grossesse sont moins susceptibles de développer des problèmes respiratoires, selon les résultats de deux études publiées dans la revue médicale The Journal of Allergy and Clinical Immunology: In Practice.

Les chercheurs de l’Université de Floride du Sud à Tampa aux Etats-Unis ont réalisé une méta-analyse de deux articles. L’étude de New England Journal of Medicine a inclus 346 femmes enceintes qui ont pris des acides gras oméga-3 tous les jours du troisième trimestre de grossesse et 349 qui ont pris un placebo. Les chercheurs ont également divisé la population de l’essai en trois groupes en fonction de leurs taux sanguins d’acides gras oméga-3. La population ayant les plus faibles a le bénéficié d’une supplémentation en huile de poisson.

Pour la deuxième étude, les scientifiques ont prescrit de façon aléatoire des compléments alimentaire d’huile de poisson, un placebo ou aucune huile à des femmes enceintes de six mois et plus.

Le dernier groupe « sans huile » pouvait, consommer soit du poisson soit des compléments à base d’huile de poisson au cours de son dernier trimestre.

Une alimentation riche en oméga 3 contre l’asthme

En conclusion, les enfants nés de mères qui avaient pris des compléments alimentaires d’huile de poisson et celles du groupe « sans huile » prenaient moins de médicaments contre l’asthme à l’âge de 24 ans. Ce qui suggère que les deux groupes avaient moins développé cette maladie respiratoire.

« Les acides gras oméga-3 ne peuvent pas être synthétisés par l’homme et sont donc des nutriments essentiels qui proviennent exclusivement de sources marines », a déclaré Chen Hsing Lin. « Il peut être prématuré de recommander une supplémentation journalière en huile de poisson à forte dose au cours du 3ème trimestre. »

« Avec un coût presque égal à légèrement supérieur, consommer 2-3 portions de poisson par semaine peut atteindre la même protection contre l’asthme, mais renforce les avantages nutritionnels pour la croissance et le développement des nourrissons », a déclaré Richard Lockey.

Les conclusions de cette étude confirment les résultats d’une étude de l’Université de Copenhague qui révélait que les femmes à risque d’asthme devraient enrichir leur alimentation en oméga 3 pendant leur grossesse pour réduire la probabilité de cette maladie respiratoire à leurs enfants.

A lire aussi:

QUIZ : que savez-vous vraiment sur l’asthme ?

Manger du poisson pendant la grossesse favorise le développement du cerveau des bébés

Le saumon pendant la grossesse contre les allergies respiratoires

Pour plus de détails, cliquez sur: Grossesse : les oméga 3 contre l'asthme