Une politisation à géométrie variable de la terreur

Aux États-Unis, octobre s’est ouvert sur un acte de terreur à Las Vegas et s’est conclu par un autre acte de terreur à New York. La différence entre les réactions du président Trump à ces deux événements en dit long.

Pour plus de détails, cliquez sur: Une politisation à géométrie variable de la terreur