Les grossesses précoces augmentent le risque cardiovasculaire

Une étude américaine publiée dans le Journal of the american heart association révèle que les femmes qui ont eu leur première grossesse avant l’âge de 20 ans avaient un risque beaucoup plus élevé de maladie cardiovasculaire à long terme que les femmes qui sont devenues mères plus tard.

La grossesse comme marqueur de risque cardiaque ?

Pour cette étude, le Pr Pirkle, de l’Université d’Hawai, et son équipe ont examiné les données de 1047 femmes âgées de 65 et 74 ans et vivant en Albanie, au Brésil, au Canada et en Colombie. Après avoir obtenu l’âge de leur première grossesse, ils ont mesuré leurs risques de maladies cardiovasculaires à l’aide du score de risque de Framingham (FRS), un calculateur qui prévient la survenue d’événements coronariens à 10 ans. Ce qui leur a permis de déterminer que les grossesses précoces augmentaient le risque cardiaque chez les femmes.

« L’accouchement chez une adolescente pourrait servir de marqueur de risque de maladie cardiovasculaire. Ces femmes ayant mené une grossesse avant 20 ans pourraient bénéficier d’un dépistage cardiovasculaire plus précoce et accru afin de réduire l’incidence des événements cardiovasculaires » soulignent les chercheurs.

A lire aussi :

Les longues journées de travail augmentent le risque de troubles cardiaques

Crises cardiaques : les femmes et les hommes différents

Pour plus de détails, cliquez sur: Les grossesses précoces augmentent le risque cardiovasculaire