Des jours de congé en plus pour les salariés non fumeurs

A Tokyo, on a trouvé la parade pour inciter les fumeurs à écraser leur cigarette. Un an d’arrêt de la cigarette se voit récompenser par six jours de congé supplémentaires. Ce concept est pour l’instant mis en place au sein de la société de marketing en ligne Piala Inc mais pourrait inspirer d’autres chefs d’entreprise si cela se traduit en termes de productivité. Tout est parti d’une plainte de nombreux salariés non fumeurs qui estimaient qu’ils travaillaient plus que leurs collègues accros à la cigarette. « Un de nos employés non-fumeurs a envoyé un message dans la boîte à suggestions de l’entreprise plus tôt dans l’année disant que les pauses causaient des problèmes », explique Hirotaka Matsushima, un porte-parole de l’entreprise, au journal The Telegraph. Après vérification, les dirigeants ont constaté que les salariés fumeurs devaient monter au 29 e étage de l’immeuble pour s’en griller une, ce qui occasionnait des pauses à rallonge, bien au-delà des des 15 minutes réglementaires. Un manque à gagner en termes de productivité bien vite relevé par les non fumeurs s’estimant lésés de devoir travailler davantage. « Comme nos bureaux sont situés au 29ème étage (…), cela prend au moins 10 minutes de descendre au rez-de-chaussée dans la salle fumeur du bâtiment et de revenir » sur son lieu de travail, précise le porte-parole.

Une incitation fumeuse ?

La doléance a donc été entendue par le directeur de l’entreprise qui a proposé d’accorder six jours de congé à ceux qui arrêtent de fumer pendant un an, et donc qui stoppent les pauses cigarettes. Réelle incitation à l’arrêt du tabac ou fumisterie ? Le « deal » a été lancé début septembre et aurait déjà convaincu quatre salariés sur 42 fumeurs dans la société…

Lire aussi :

Les ados qui vapotent deviennent fumeurs

La cigarette électronique est-elle néfaste pour nos poumons

Moi(s) sans tabac : le 1er novembre on arrête de fumer

Pour plus de détails, cliquez sur: Des jours de congé en plus pour les salariés non fumeurs