« Dans tous les champs sociaux, les hommes demeurent dominants »

Les « masculinistes » prétendent que les valeurs viriles ont été ruinées par un féminisme qu’ils jugent « hégémonique ». Une façon d’asseoir leur suprématie, selon l’anthropologue Mélanie Gourarier.

Pour plus de détails, cliquez sur: « Dans tous les champs sociaux, les hommes demeurent dominants »