C’est le temps de la convivialité

Je ne le dirai jamais assez souvent : invitez des amis, des voisins, des cousins, à souper. C’est un geste qui semble se perdre de plus en plus. Bien sûr, on se voit au restaurant pour partager un repas. Bien sûr, on se verra au cinq à sept du vendredi. Peut-être même au baptême de la petite de Sylvie.

Pour plus de détails, cliquez sur: C’est le temps de la convivialité