Plus on est grand plus on risque d'avoir des caillots sanguins

La phlébite, également appelée thrombose veineuse profonde, est provoquée par la présence d’un caillot de sang dans une veine. Cette affection n’est jamais prise à la légère car lorsque le caillot responsable de la phlébite migre vers les poumons via les vaisseaux pulmonaires, il y a un risque d’embolie pulmonaire.

Or, une nouvelle étude approfondie menée auprès de deux millions de frères et soeurs, montre que certaines personnes sont plus à risque que d’autres. Selon cette étude menée par les chercheurs de l’Université de Lund en Suède, plus on est grand, plus on risque de développer des caillots de sang.

Un risque plus faible chez les hommes d’1m60

Pour cette longue étude, deux groupes ont été formés : l’un comprenait des hommes nés entre 1951 et 1992 n’ayant aucun antécédent de thrombose veineuse et l’autre comprenait des femmes enceintes pour la première fois et n’ayant aucun antécédent également. Dans ces groupes, les scientifiques ont identifié des frères et soeurs n’ayant pas la même taille. Comme prévu, les chercheurs ont constaté que les personnes plus grandes ont un risque plus élevé de développer des caillots de sang, tandis que les personnes plus petites étaient exposées à un risque plus faible.

Cette étude a également montré que les hommes de moins d’1 m 60 avait un risque de caillots 65% moins élevé que les hommes d’1 m 90.

Cette étude a été publiée dans la revue Circulation Cardiovascular genetics.

A lire aussi :

Phlébite : 2 Français sur 3 ne connaissent pas les signes annonciateurs

Phlébite : un écho-doppler pour quoi faire ?

Pour plus de détails, cliquez sur: Plus on est grand plus on risque d'avoir des caillots sanguins