Le paracétamol LP bientôt retiré de la vente ?

Le paracétamol à libération prolongée (LP) pourrait bientôt être retiré des rayons des pharmacies. Les experts en pharmacovigilance de l’Agence européenne du médicament (EMA) attirent l’attention des pays européens qui commercialisent cet antidouleur sous cette forme, sur les risques de surdosage liés à la libération prolongée de la molécule.

Un risque plus important que les bénéfices santé

« L’expérience a montré des surdosages en raison de la façon dont le médicament est libéré dans le corps, en particulier avec des dosages élevés. Or un surdosage peut entraîner des dommages sévères au foie ou la mort » souligne l’Agence européenne du médicament dans un communiqué.

Le risque est d’autant plus élevé que du tramadol est présent dans le paracétamol à libération prolongée, compliquant encore les effets du surdosage.

Le Comité de pharmacovigilance n’ayant pu identifier de moyens de minimiser ce risque de surdosage chez les patients sous traitement, il conclut que le risque est plus important que les bénéfices et recommande donc que la commercialisation de ce médicament soit suspendue.

A lire aussi :

Attention au paracétamol pendant la grossesse

Suède : le paracétamol retiré du spermarché

Pour plus de détails, cliquez sur: Le paracétamol LP bientôt retiré de la vente ?