Dessine-moi une spirale et je te dirai si tu as la maladie de Parkinson

Les chercheurs australiens ont mis au point un logiciel qui mesure la vitesse d’écriture et la pression d’un stylo sur une page. Il suffit de dessiner une spirale pour déterminer de façon précoce si une personne est atteinte de la maladie de Parkinson. La vitesse et la pression du stylet lors de l’ébauche d’une spirale sont en effet moins appuyés lorsqu’on souffre de cette maladie, en particulier dans sa forme sévère.

Un dessin pour éviter la barrière de la langue

Pour cette étude, publiée dans la revue Frontiers of technology les chercheurs de l’Université de Melbourne ont demandé à 55 personnes (dont 27 atteintes de la maladie de Parkinson) de dessiner une spirale sur une feuille A3. La vitesse, la pression du stylo ont été calculés et analysés par le logiciel pour obtenir leur corrélation avec la gravité de la maladie. Le choix de la spirale a été fait afin que la maîtrise de la langue et l’éducation ne viennent pas fausser les résultats.

L’objectif de ce travail était d’établir une méthode d’esquisse informatique fiable pour évaluer la gravité de la maladie. Selon les chercheurs australiens, ce test pourrait être un tremplin pour de nouveaux essais cliniques pour le diagnostic de la maladie de Parkinson.

A lire aussi :

L’intestin jouerait aussi un rôle dans la maladie de Parkinson

Maladie de Parkinson : elle serait marquée dans la rétine

Pour plus de détails, cliquez sur: Dessine-moi une spirale et je te dirai si tu as la maladie de Parkinson