Un homme de 50 ans sur 10 a un cœur trop vieux

A 50 ans les hommes auraient une santé cardiaque moins bonne que celle des femmes. C’est le constat fait par l’agence nationale de santé britannique (Public Health England) qui s’est intéressée à l’âge cardiaque d’1.2 millions de Britanniques. L’autorité sanitaire a soumis à ce panel le test de l’âge cardiaque, un indicateur de la santé du coeur. Cette mesure de l’âge de notre cœur permet d’avoir une estimation sur combien d’années une personne peut s’attendre à vivre sainement sans crise cardiaque ou accident vasculaire cérébral. Autrement dit plus l’âge du coeur est élevé, plus le risque est élevé.

Le bilan de l’enquête britannique donne à voir des résultats mi-figue mi-raisins avec des différences selon le sexe : 64 % des participants à l’étude qui présentent un coeur 10 ans plus âgé que leur âge réel sont des hommes. Un dixième des hommes âgés de 50 ans ont un cœur âgé de 60 ans.

Aider son cœur à bien vieillir

Les conséquences possibles de ce vieillissement cardiaque prématuré sont connus : risque accru de maladies cardiaques, d’infarctus. Quant aux causes d’un cœur plus vieux, elles peuvent être de différents ordres : tabagisme, sédentarité, surcharge pondérale, consommation excessive d’alcool, de sel, de graisses riches en acide gras saturés, hypertension artérielle.

Chaque mois, 7 400 personnes meurent de maladie cardiaque ou d’accident vasculaire cérébral, rappelle l’agence nationale de santé britannique. Un quart des décès sont des personnes de moins de 75 ans et la plupart d’entre eux peuvent être évités.

Veiller à une bonne hygiène de vie aide à diminuer les facteurs de risque et préserver sa santé cardiovasculaire à savoir : faire de l’activité physique, arrêter de fumer, manger équilibré (plus de fruits et légumes notamment).

Lire aussi :

Il photographie des enfants malades en super-héros

Des milliers de pacemakers menacés par un risque de piratage

Pour plus de détails, cliquez sur: Un homme de 50 ans sur 10 a un cœur trop vieux