Grossesse : une campagne pour sensibiliser aux dangers de l'alcoolisation fœtale

8 000. C’est le nombre d’enfants exposés in utéro à l’alcool chaque année, selon SAF France. Pour sensibiliser aux risques liés la consommation d’alcool pendant la grossesse, cet organisme d’intérêt général lance le Safthon, une campagne dont l’objectif est de faire progresser la prise en charge des personnes atteintes de Troubles de l’Alcoolisation Fœtale (TCAF). Le mot d’ordre de cette opération : « 9 mois = 0 alcool ». Un événement qui s’inscrit dans le cadre journée mondiale de sensibilisation au syndrome d’alcoolisation fœtale (SAF), qui aura lieu le 9 septembre prochain.

Un manque d’information sur les risques

L’alcoolisation fœtale est la première cause de handicap d’origine non génétique entièrement évitable. Chaque année, 800 enfants sont atteints de la forme sévère de ce syndrome, qui n’est pas sans conséquences. SAF France, qui déplore un manque d’information sur le sujet, rappelle qu’une personne atteinte de TCAF est susceptible d’avoir des problèmes de santé, comme des malformations et des prédispositions à des pathologies somatiques et mentales. Mais ce n’est pas tout : le TCAF peut entraîner un échec scolaire, des troubles de l’attention et du comportement, mais aussi une marginalisation sociale ou encore des problèmes judiciaires. « Les personnes atteints de TCAF sont souvent à l’origine de délits irrationnels », précise ainsi Denis Lamblin, pédiatre et président de SAF France.

L’objectif du Safthon, qui se déroulera les 8 et 9 septembre prochains, est donc d’accompagner et d’informer les femmes en difficulté avec l’alcool, mais aussi de sensibiliser les professionnels de la santé et de la justice à cette problématique. Pour apporter son soutien au Safthon, il est possible de faire un don sur le site de l’opération ou de créer des manifestations culturelles, artistiques ou sportives arborant le logo du Safthon.

A lire aussi :

L’exposition à l’alcool pendant la grossesse augmente le risque de dépendance

Alcool et grossesse : une campagne pour sensibiliser aux risques

Grossesse et alcool : un test pour anticiper les dommages

Pour plus de détails, cliquez sur: Grossesse : une campagne pour sensibiliser aux dangers de l'alcoolisation fœtale