Lévothyrox : risque de pénurie d'un médicament alternatif

La L-Thyroxine Serb en solution buvable, utilisée en substitution au Lévothyrox par certains patients, pourrait bientôt être en rupture de stock, alerte l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM). Et pour cause : depuis que le laboratoire Merck a modifié la formule du Lévothyrox, un médicament qui traite les problèmes thyroïdiens, de nombreux patients se plaignent d’effets secondaires (maux de tête, crampes, vertiges, nausées…). En guise d’alternative, certains d’entre eux se sont rabattus sur la L-Thyroxine Serb en solution buvable, un médicament qui contient de la lévothyroxine, le même principe actif que l’on retrouve dans le Lévothyrox.

« Pas d’alternatives pour les enfants »

Face à ce risque, l’ANSM précise que ce médicament est « indispensable pour les enfants de moins de 8 ans et pour les personnes qui présentent des troubles de la déglutition », et ajoute qu’il n’existe pas d’alternative pour ces patients. Elle demande donc aux médecins de prescrire la L-Thyroxine Serb en priorité à ces personnes et aux pharmaciens de faire de même lorsqu’ils délivrent ce médicament. Les patients indisposés par la nouvelle formule du Lévothyrox pourraient donc se voir refuser ce médicament. Une situation que dénonce selon Chantal L’Hoir, fondatrice de l’Association française des malades de la thyroïde interrogée par 20 minutes. « Culpabiliser les malades sur un produit qui leur donne un bien-être sous prétexte que ça doit être réservé aux enfants, je trouve que c’est un chantage scandaleux », explique-t-elle.

L’ANSM rappelle que « le traitement par lévothyroxine ne doit en aucun cas être interrompu ou modifié sans avis médical ». Pour faire face aux inquiétudes des patients, elle a d’ailleurs mis en place un numéro vert, qui a d’ores et déjà reçu plus de 154 000 appels.

A lire aussi :

Hyperthroïdie : quels sont les traitements possibles ?

Thyroïde : quelle influence a l’environnement ?

Troubles de la thyroïde : les signes à surveiller

Pour plus de détails, cliquez sur: Lévothyrox : risque de pénurie d'un médicament alternatif