Le prosecco, mauvais pour les dents ?

En Europe, et plus particulièrement au Royaume-Uni, le prosecco connaît un franc succès : 40 millions de litres de ce vin pétillant italien ont ainsi été écoulés dans le pays. Problème : cette boisson alcoolisée ne fait pas l’unanimité chez les dentistes, qui s’inquiètent de l’effet de son acidité et de son taux de sucre sur l’émail dentaire. Des accusations réfutées par les Italiens.

Le « prosecco smile »

Dans un article du Daily Mail intitulé « Comment le prosecco pourri les dents de la nation », Mervyn Druian, dentiste au London Centre for Cosmetic Dentistry, fait part de son avis sur le sujet et donne même un nom à ce phénomène : le « prosecco smile ». « Il est acide et il contient du sucre (…) Si vous en buvez trop, vous allez avoir un problème (…) Ça commence par une ligne blanche juste en dessous de la gencive, qui, lorsqu’on la sonde, est un peu molle. Ça se transforme ensuite en carie, pouvant nécessiter un plombage ou d’autres soins dentaires », explique-t-il.

Ces informations, reprises par certains médias britanniques comme le Guardian ou The Independent, n’ont pas laissé les Italiens indifférents. Luca Zaia, président de la région de Vénétie, parle ainsi d’une « énième croisade anglo-saxonne contre les produits italiens ». Maurizio Martina, ministre de l’Agriculture italien, a lui aussi réagi : « Cher Guardian, dites la vérité, le Prosecco donne aussi le sourire aux Britanniques. Arrêtez les fake news s’il vous plait », a-t-il tweeté avant de supprimer son message. Innocente Nardi, président du Consortium Conegliano Valdobbiadene Prosecco Superiore, a quant à lui précisé qu’aucune étude scientifique n’attestait les dires de spécialistes britanniques. Qui a tort, qui a raison ? Le débat est bel et bien lancé.

A lire aussi :

Insolite : boire du champagne est bon pour la mémoire

Pour protéger vos dents, évitez de boire des sodas

Dents blanches : tirez une croix sur le coca et les sauces

Pour plus de détails, cliquez sur: Le prosecco, mauvais pour les dents ?