Le café augmenterait nos envies de sucré

Antioxydant, booster de performances… Le café a de nombreux bienfaits sur la santé. Dans nouvelle étude publiée dans le Journal of Food Science, des chercheurs de l’Université de Cornell (Etats-Unis), se sont intéressé à un aspect moins avantageux de la boisson la plus consommée à travers le monde. Ils ont ainsi découvert que le café favorise les envies de sucré.

« Une raison de plus d’être modéré avec le café »

Pour le découvrir, 107 volontaires ont été répartis en deux groupes : le premier devait boire du café et le second du décaféiné agrémenté de quinine, afin de lui donner un goût aussi amer que le café. La dégustation a été réalisée à l’aveugle. Les chercheurs ont constaté que les participants ayant bu du café ont trouvé leur breuvage moins sucré que ceux ayant consommé du décaféiné. Ils leur ont alors demandé de rajouter une dosette de sucre dans leur boisson, mais les résultats étaient similaires : les participants ayant bu du café trouvaient toujours que leur boisson était moins sucrée que ceux ayant consommé du décaféiné.

Comment expliquer ce phénomène ? L’équipe de scientifiques rappelle que la caféine bloque les récepteurs d’adénosine – qui facilitent la détente et l’endormissement – dans le cerveau, ce qui augmente la vigilance. Et ils révèlent que le blocage de ces récepteurs réduit également la capacité d’une personne à sentir les goûts sucrés. C’est pourquoi le café augmente les envies de sucré. « Ca a toujours été ‘café et beignet’ ou ‘café et sucrerie’. Le lien entre café et sucré existe depuis longtemps. Mais maintenant, nous comprenons davantage ce mécanisme et c’est une raison supplémentaire d’être modéré avec notre consommation de café », conclut Lauri Wright, porte-parole de l’Association américaine de diététique, en réaction à l’étude.

A lire aussi :

Vous voulez vieillir moins vite ? Buvez du café !

Trois tasses de café par jour : un atout santé ?

Insolite : boire du café rend optimiste

Pour plus de détails, cliquez sur: Le café augmenterait nos envies de sucré