Du nitrate de potassium disparaît à la fac de médecine de Nantes

Avis de recherche : 6 kilos de nitrate de potassium ont disparu d’un des laboratoires de la faculté de médecine de l’université de Nantes. L’affaire est suffisamment grave pour que l’établissement dépose une plainte en fin de semaine auprès d’un commissariat nantais. Une enquête a été ouverte par la police judiciaire afin de retrouver la trace de ce carton renfermant 6 kilos de nitrate de potassium, une substance dangereuse pouvant servir à la fabrication d’explosifs notamment. « C’est une substance dangereuse et instable, confirme une source proche de l’affaire, citée par Le Parisien, qui a révélé cette information. Mélangée avec certains composants, elle provoque des explosions dévastatrices. »

« Une enquête est en cours et confiée au service régional de police judiciaire », a confirmé mercredi 30 août 2017 Pierre Sennès, procureur de la république de Nantes, aux confrères de Presse Océan.

L’hypothèse du vol encore à confirmer

Le journal local précise que le constat de la disparition du carton a été fait le 4 août par un agent de sécurité, dans les locaux d’un laboratoire qui dépend de la faculté de médecine. S’agit-il d’un vol ? C’est là une des questions auxquelles les enquêteurs vont devoir répondre. Pour l’heure, tirer une telle conclusion est prématuré, de l’avis des experts. . « [Les policiers] s’attachent à vérifier les différentes livraisons pour déterminer s’il s’agit vraiment d’un vol », explique une source proche de l’enquête citée par Le Parisien.

Lire aussi :

Death O’clock, l’innovation qui donne l’heure exacte de la mort

Alzheimer : un jeu vidéo en réalité virtuelle

Pour plus de détails, cliquez sur: Du nitrate de potassium disparaît à la fac de médecine de Nantes