Des chercheurs ont découvert l'espérance de vie limite

Vous rêviez d’un futur où il serait possible de vivre pour l’éternité ? Il va falloir revoir vos prétentions. Un être humain serait incapable de dépasser un certain « plafond » d’espérance de vie. Des scientifiques des Universités de Tilburg et de Rotterdam (Pays-Bas) balaient les souhaits irraisonnés de longévité après avoir fait le calcul : la vie humaine ne peut pas excéder 115 ans, affirment-ils à l’issue de leur étude. Ce plafond de verre de la vie humaine est plus élevé pour les femmes que pour les hommes, d’après leurs conclusions : il atteint respectivement 115,7 ans pour le sexe féminin et 114,1 ans pour la gent masculine.

Une espérance de vie qui s’allonge, jusqu’à un certain point

Comment les statisticiens ont-ils obtenu ce chiffre ? Il a été déterminé sur la base de données qui s’étend sur les trente dernières années. Les travaux s’appuient sur un panel de 75 000 Néerlandais dont l’âge exact du décès a été enregistré. Si l’espérance de vie a augmenté ces dernières années, ce plafond découvert par les chercheurs, lui, n’a pas bougé, au grand dam des rêveurs d’immortalité. « En moyenne, on vit plus longtemps, mais les plus âgés parmi nous ne sont pas devenus plus âgés au cours des trente dernières années », souligne à l’AFP John Einmahl, l’un des auteurs de l’étude. Et de poursuivre : « Nous avons incontestablement affaire à un mur, estime le spécialiste qui rappelle que le nombre d’Hollandais ayant 95 ans a quasiment triplé. Néanmoins, le plafond en lui-même n’a pas changé ».

En France, la doyenne est âgée de 114 ans. Un anniversaire qu’Honorine Rondello, Bretonne vivant dans le Sud mais fière de ses racines, a célébré avec ses proches en juillet dernier.

Lire aussi :

Les seniors se sentent plus jeunes que leur âge réel

Une sexualité épanouie pour vivre plus longtemps

La pollution réduit l’espérance de vie

Pour plus de détails, cliquez sur: Des chercheurs ont découvert l'espérance de vie limite