Les activités périscolaires, sacrifiées par le retour aux quatre jours d’école

Ces trois heures d’activités hebdomadaires devaient permettre « d’élargir l’horizon des enfants ». Trois ans après leur mise en place, elles restent pourtant souvent une gageure.

Pour plus de détails, cliquez sur: Les activités périscolaires, sacrifiées par le retour aux quatre jours d’école