Le leader de l’opposition arrêté pour « trahison »

Accusé de trahison, le leader de l’opposition cambodgienne, Kem Sokha, a été arrêté tôt dimanche, a annoncé le gouvernement du Premier ministre Hun Sen, qui multiplie les procédures judiciaires contre ses opposants avant les élections de 2018.

Pour plus de détails, cliquez sur: Le leader de l’opposition arrêté pour « trahison »