États-Unis: Honda accepte de payer 605 millions de dollars dans l’affaire des coussins gonflables Takata

Le constructeur automobile japonais Honda a accepté de payer 605 millions de dollars pour mettre fin à des poursuites liées aux coussins gonflables Takata installés dans des millions de voitures aux États-Unis, ont indiqué les avocats des victimes vendredi.

Pour plus de détails, cliquez sur: États-Unis: Honda accepte de payer 605 millions de dollars dans l’affaire des coussins gonflables Takata