« J'ai été la muse d'un poète bosniaque »

Je me souviendrai toujours de la première fois où j’ai vu Tomas. De la force magnétique qui émanait de ses yeux noirs et du choc que j’ai ressenti lorsque son regard a rencontré le mien. C’était lors d’un festival de poésie en plein air, à Sète. Une …
A lire sur elle.fr

Pour plus de détails, cliquez sur: « J'ai été la muse d'un poète bosniaque »