Au cœur de l’Ofpra, antichambre de la France pour les réfugiés

Pour faire face aux dizaines de milliers de demandes d’asile, l’Office français de protection des réfugiés et apatrides a presque doublé ses effectifs. A Fontenay-sous-Bois, ses agents écoutent au quotidien la douleur des migrants. Et doivent statuer sur leur sort.

Pour plus de détails, cliquez sur: Au cœur de l’Ofpra, antichambre de la France pour les réfugiés