A Asnières, l'amende record pour avoir forcé des bouches à incendie divise

« 9 000 euros ? Mais il est complètement fou, ce n’est pas possible », s’emporte Shakim, gardien d’immeuble dans la rue des Mourinoux à Asnières. Une amende de 9 000 euros a pourtant bien été adressée…

Pour plus de détails, cliquez sur: A Asnières, l'amende record pour avoir forcé des bouches à incendie divise