Trump affirme que sa mise en garde à Pyongyang n’était «peut-être pas assez dure»

Le président des États-Unis Donald Trump a défendu jeudi sa formule controversée de mise en garde à la Corée du Nord à qui il a promis «le feu et la colère», estimant qu’elle n’était «peut-être pas assez dure».

Pour plus de détails, cliquez sur: Trump affirme que sa mise en garde à Pyongyang n’était «peut-être pas assez dure»