Monsanto connaissait le danger du PCB mais a continué à le vendre

Des documents internes analysés par le journal britannique The Guardian prouvent que le géant de l’agrochimie Monsanto connaissait la toxicité du PCB de nombreuses années avant de décider d’arrêter la commercialisation de ce dérivé chimique.

Pour plus de détails, cliquez sur: Monsanto connaissait le danger du PCB mais a continué à le vendre