Intrusion à la tour Eiffel : le suspect présentait « une abolition du discernement » selon une première expertise psychiatrique

Aucune trace de donneurs d’ordre ou de complices n’a été découverte dans le matériel informatique du principal suspect, précise au « Monde » une source proche de l’enquête.

Pour plus de détails, cliquez sur: Intrusion à la tour Eiffel : le suspect présentait « une abolition du discernement » selon une première expertise psychiatrique