Le Qatar rejette implicitement les demandes de ses voisins, l'ultimatum est prolongé de 48 heures

Le Qatar, mis au ban pour son soutien présumé au « terrorisme » et son rapprochement avec l’Iran, devait remettre ce 3 juillet au médiateur koweïtien sa réponse officielle aux demandes de l’Arabie saoudite et de ses alliés, qui ont accepté de prolonger de 48 heures leur ultimatum.

Pour plus de détails, cliquez sur: Le Qatar rejette implicitement les demandes de ses voisins, l'ultimatum est prolongé de 48 heures